Quels sont les différents types de ralentisseurs ?

ralentisseurs

Certains conducteurs pensent que les panneaux de limite de vitesse ne font que ralentir la circulation. Il est donc facile pour eux d’ignorer ou de manquer complètement ce type de panneaux. Toutefois, ils sont affichés pour une raison et c’est généralement parce qu’il y a un risque de danger associé à des vitesses plus élevées. Des accidents sont susceptibles de se produire dans une zone scolaire, dans un parking ou dans une zone de construction, où il y a très peu de temps pour réagir. Dans ce genre de situation, il est ,nécessaire d’avoir également un système d’alerte physique sur la route qu’il faudra installer pour faire savoir aux conducteurs qu’ils doivent réduire leur vitesse. Les dos d’âne, les ralentisseurs de type trapézoïdal et les coussins berlinois sont les moyens parfaits pour attirer l’attention des conducteurs et pour les avertir de procéder à une réduction de vitesse.

Règlement sur les ralentisseurs

Il existe des réglementations très spécifiques sur les ralentisseurs. En résumé, la partie intéressante concerne :

– L’emplacement car il existe des réglementations spécifiques concernant l’emplacement du ralentisseur. Par exemple, ils ne doivent pas être situés à proximité des passages à niveau. Ils ne peuvent pas être placés à moins de 25 mètres d’un pont ou d’un tunnel.

– Les dimensions en raison du fait qu’il y a des dimensions spécifiques qui sont autorisées. La hauteur doit être comprise entre 25 mm et 100 mm. La longueur minimale doit être de 900 mm. Que les conducteurs aiment ou non les ralentisseurs, ils ne pourront pas s’en passer. Il serait trop coûteux de les enlever. Les piétons les aiment généralement car les conducteurs sont obligés de ralentir. La meilleure chose à faire quand vous voyez un panneau de ralentisseur c’est de ralentir pour éviter d’endommager votre véhicule.

Il existe plusieurs types de ralentisseurs de vitesse. Parmi eux vous pouvez trouver : un dos d’âne, une bosse de vitesse, un coussin berlinois.

Les dos d’âne

Les dos d’âne sont plus courants parce qu’ils existent depuis longtemps. Ils sont des bosses abruptes qui sont placées sur la route. Ils sont de forme ronde, généralement de 2 à 6 pouces de haut et peuvent atteindre 6 pouces à 3 pieds de long. Leur conception permet au conducteur de les dépasser à des vitesses de 8 km/h ou moins. C’est la raison pour laquelle ils sont généralement placés sur les routes privées, sur les parkings et sur les rues résidentielles. En effet, les conducteurs roulent déjà à basse vitesse. Les ralentisseurs sont plus imposants et sont conçus pour faire souffrir soudainement les voitures qui roulent trop vite. Si le conducteur franchit le ralentisseur à une vitesse élevée, il peut endommager son véhicule. Ce ne sont donc peut-être pas les dos d’âne qui endommagent le véhicule mais plutôt la vitesse à laquelle les conducteurs passent au-dessus des dos d’âne.

Coussin berlinois

En revanche, un coussin berlinois se caractérise plutôt par une pente graduelle destinée à encourager les vitesses plus lentes sur les routes réelles. Étant donné que la voiture roulera plus vite sur les routes équipées de ralentisseurs, le coussin berlinois lui-même sera plus large. Cela peut progressivement réduire la vitesse et ce à une cadence plus lente. Le but est de réduire la possibilité d’endommager la voiture et en même temps de réduire considérablement la vitesse. La plupart des coussins berlinois ont été trouvés sur les routes résidentielles et sur les zones scolaires à fort trafic. Les coussins de vitesse sont constitués de plusieurs petits ralentisseurs qui s’étendent sur toute la largeur de la route mais qui sont espacés. Ils sont généralement placés en série sur la chaussée et ressemblent à un dos d’âne divisé. Ils ressemblent à de petits blocs rectangulaires sur la route, apparaissant par paires en fonction de la largeur de la route. Le diamètre du tapis est exactement de 1,80 m. C’est la largeur de voie minimale de tout véhicule d’urgence standard. C’est ce qui permet aux bus, aux camions commerciaux et à tout autre véhicule d’incendie ou ambulance de se dégager sans contact. Ils sont conçus pour forcer la voiture à ralentir lors de la conduite d’un véhicule à une ou à deux roues. Les véhicules d’urgence, avec leurs essieux plus larges, peuvent passer dessus sans ralentir.

Les ralentisseurs de type trapézoïdal

Le ralentisseur de type trapézoïdal est similaire au dos d’âne. Sa longueur à profil surélevé et incliné des deux côtés, est appelée rampant. Sa longueur totale doit être comprise entre 4,5 m et 6,8 m et la pente de rampe se situe entre 7 et 10 %. Ces ralentisseurs doivent tolérer un passage en zigzag réservé aux piétons. Les ralentisseurs de type « trapézoïdal court », sont de plus petite dimension malgré sa forme géométrique réglementé. Il se caractérise par un rampant court sur une hauteur de 5 cm à 7 cm avec une largeur totale de 25 cm à 41 cm de longueur. Il est souvent réglable. Ils sont très agressifs en raison de leur faible largeur.

10 idées pour créer des thèmes d’événements passionnants